Portes blindées, alarmes… Ce qui repousse ou pas les cambrioleurs

Avec près de 100 cambriolages quotidiens en France, une installation de sécurité constitue un impératif. Milieu isolé, urbain, logements collectifs ou maisons de campagne, personne n’est épargné par les statistiques. Un équipement complet et adapté à chaque cas reste alors indispensable, en incluant une porte blindée, une alarme, une serrure renforcée, la vidéosurveillance et des détecteurs.

Savoir analyser sa vulnérabilité

Les serrures, les portes et les fenêtres constituent sans nul doute les points névralgiques à protéger impérativement. Afin de sécuriser son accès de façon optimale, il faut en effet savoir analyser son environnement pour le sécuriser. Avec plus de 380 000 cambriolages chaque année, certaines périodes comme la saison estivale et les fêtes sont propices aux effractions. En cas d’absence prolongée, un système de vidéosurveillance constitue également une valeur sûre dans l’optique de dissuader les intrus. En premier lieu il convient de sécuriser efficacement sa porte d’entrée et les serrures. Porte d’entrée disposant d’un blindage renforcé, serrures multipoints certifiées A2P : ces seules mesures semblent pourtant inefficaces selon les experts.

 

 

Selon l’Observatoire National de la Délinquance et des Réponses pénales, ou ONDRP, les équipements mécaniques ne font pas baisser les statistiques des cambriolages. Quelques minutes suffisent en effet à forcer une porte pour des cambrioleurs de plus en plus équipés et expérimentés. Afin de pallier le plus possible les effractions, ces sécurités doivent alors être renforcées par une alarme et un système de vidéosurveillance. Grâce aux progrès de la domotique et du numérique, les installations bénéficient désormais de systèmes avancés. Détecteur de mouvement et de présence, de bris de vitre, alerte sur smartphone et autres technologies associées profitent directement aux particuliers.

Savoir profiter des progrès technologiques

Selon la configuration des lieux et sa zone géographique, différents dispositifs de sécurité peuvent être installés. Si toutes les protections ne garantissent pas une inviolabilité totale, dans tous les cas l’effet dissuasif reste une entrave pour les délinquants. L’alarme constitue alors le système plébiscité par les ménages, de même que les installations électroniques. La domotique facilite ainsi la tâche avec des équipements interconnectés qui réagissent aux sons, à la lumière et aux mouvements. Ces détecteurs placés judicieusement à l’intérieur et à l’extérieur d’une habitation, garantissent plus de sécurité. Grâce à des configurations personnalisées de plus en plus étoffées et des scénarios préenregistrés, les propriétaires disposent d’installations éprouvées reliées à des sociétés de sécurité spécialisées.

Si l’intervention humaine reste toujours la solution la plus efficace, des équipements connectés de sécurité possèdent de nombreux atouts. À distance les utilisateurs peuvent en effet déclencher tous les systèmes, allumer la lumière pour simuler une présence ou encore contrôler les caméras de vidéosurveillance. Les spécialistes de la sécurité recommandent alors une installation de ce type afin de retarder et gêner le plus possible les intrus. Comme tous les locataires et propriétaires ne peuvent pas habiter un logement sécurisé avec la présence d’un gardien ou de rondes de nuit, il est en revanche possible de diminuer sérieusement les risques avec le matériel adéquat.

Porte blindée, serrure A2P, alarme, vidéosurveillance ou équipements connectés : ces installations fonctionnent en synergie dans le but de dissuader voire empêcher les cambriolages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.