5 questions à se poser avant d’installer une solution domotique

La domotique est une technique qui s’invite de plus en plus dans nos habitations. Ce système intégré à la maison, commande et gère le fonctionnement de plusieurs appareils électriques. Voici cinq questions à se poser avant d’opter pour une maison intelligente.

1- Evaluer ses réels besoins

Avant de choisir sa solution domotique, il convient de bien déterminer ses besoins véritables. La domotique offre aujourd’hui un large choix de solutions électriques pour de nombreux éléments de la maison. Elle permet ainsi d’améliorer le confort, la sécurité, la santé et d’économiser l’énergie. La liste des équipements domotiques est longue, regroupant notamment :

  • Les volets roulants
  • La porte de garage
  • Le portail
  • L’éclairage
  • Le chauffage et la climatisation
  • Le système d’alarme
  • Les prises électriques
  • L’électroménager
  • Les appareils médicaux connectés
  • Les appareils multimédia
  • Assistance aux personnes dépendantes

Il s’agit ensuite d’établir un cahier des charges, pour bien définir ses attentes. Certaines solutions sont en effet plus spécialisées dans certains domaines comme la gestion de l’énergie et du chauffage ou la sécurité. D’autres cumulent toutes les fonctions, mais peuvent se révéler moins performantes que des solutions plus spécialisées.

2- La construction est-elle neuve ou s’agit-il d’une maison déjà construite? L’occupant est-il locataire ? Propriétaire ?

Une maison, quel que soit son âge peut toujours devenir intelligente et s’adapter à n’importe quel mode de vie. Toutefois, selon s’il s’agit d’une construction neuve ou d’une maison à rénover, on devra privilégier une solution filaire ou radio.

la construction est neuve ou possède des murs épais ? On en profite pour installer une solution domotique filaire, plus stable, qui permettra par la suite de modifier ou changer plus facilement le matériel domotique. Une construction neuve offre toute lattitude pour faire passer les câbles à condition que le passage de gaines soit prévu à l’avance.

La maison est déjà construite et investir dans de lourds travaux n’est pas envisageable ? Pour domotiser sans effectuer de gros travaux, il est conseillé de se diriger plutôt vers une solution domotique radio c’est-à-dire sans fil. La technologie sans fil est également conseillée si la personne est locataire car la domotique pourra être transférée aisément dans un autre logement.

3- Choisir un système ouvert ou fermé ?

Un système fermé n’est compatible avec aucun autre système. L’utilisateur est donc lié à un seul fabricant ce qui peut être limitant à l’usage. En choisissant un système ouvert, qui signifie que tous les fabricants adhèrent au même protocole, l’usager est assuré de ne pas être lié à un seul fournisseur le jour où il choisit un équipement domotique supplémentaire.

4 – Quels automatismes pour les équipements domotique ?

Pour piloter efficacement un système domotique, hors habitat, des équipements de contrôle sont nécessaires (ordinateur, télécommande, tablette, smartphone). Le choix de l’équipement est fonction de la technologie choisie et de l’usage que l’on souhaite faire d’un système domotique.

5 – Quels scénarii programmer ?

Après avoir choisi l’équipement et le mode de fonctionnement, vient le moment de crééer les scénarii domotiques et de les programmer en fonction de ses habitudes et de son mode de vie.

Si le choix des systèmes domotiques s’effectue en fonction des besoins et des critères de chacun, le paramétrage est une étape cruciale qui va permettre de programmer une maison intelligente adaptée à chaque habitation.

La domotique vous permet de gérer vos systèmes à distances. Un bon système domotique est un système choisi en connaissance de cause après étude de différents critères. Nous sommes à votre écoute pour vous renseigner !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.